Les nouveaux services aux salariés

Les nouveaux services aux salariés répondent à une mutation sociétale qui demande à l'entreprise de s'adapter à de nouvelles attentes et à de nouveaux modes de vie des salariés. Dans une société où la qualité de vie est une valeur croissante et où la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée est de plus en plus poreuse du fait du développement des outils de travail nomade, les salariés sont en quête de solutions proposées pour les aider à gérer leurs temps de vie ...

Les nouveaux services aux salariés répondent à une mutation sociétale qui demande à l'entreprise de s'adapter à de nouvelles attentes et à de nouveaux modes de vie des salariés. Dans une société où la qualité de vie est une valeur croissante et où la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée est de plus en plus poreuse du fait du développement des outils de travail nomade, les salariés sont en quête de solutions proposées par leur employeur pour les aider à gérer leurs temps de vie (managing work life balance). Si les contraintes de la vie quotidienne parasitent la journée de travail, engendrent du stress, cela peut peser sur la productivité des salariés. Répondre à ces attentes permet à l'entreprise de conserver, attirer, impliquer et rendre plus disponibles et productifs ses équipes en se dotant d'un levier ressources humaines innovant : au-delà des classiques compensations financières, d'autres pistes apparaissent et la notion de services fait alors partie des avantages sociaux.

Les nouveaux services aux salariés

Les nouveaux services aux salariés s'intègrent ainsi dans une politique de ressources humaines innovante de différenciation et d'implication des Comités d'Entreprise.
Au delà de leur valeur pratique, ces services aux salariés innovants permettent à l'employeur de valoriser une image d'employeur attractif et responsable, c'est un outil RH, à destination des entreprises, pour les aider à attirer, fidéliser et mobiliser leurs collaborateurs et les Comités d'Entreprise sont le plus souvent partie prenante des projets, ce qui améliore le dialogue social.

C'est ainsi que le marché des services aux salariés, favorisé par des mesures fiscales incitatives, est en pleine expansion, et en particulier les services de conciergerie, de crèche et de salles de sport d'entreprise.

L'évolution du contexte sociétal

Pour les jeunes générations, le parcours individuel et privé supplante le collectif et favorise leur volatilité professionnelle, et particulièrement celle des meilleurs collaborateurs ... Ce manque total de fidélité toucherait plus du tiers des jeunes cadres quand leur équilibre vie professionnelle/vie privée semble menacé, et ceci devient ainsi un facteur central de leur réflexion.
Aussi, les salariés talentueux, de plus en plus soucieux de la qualité de leur vie professionnelle dans une optique de développement personnel, ont intérêt à être désormais considérés comme les clients de l'entreprise dont il faut satisfaire les besoins et les attentes. La fonction « marketing RH » tend ainsi à s'implanter depuis quelques années dans les entreprises et s'inscrit dans une tendance de notre société vers un individualisme croissant qui réclame de reconnaître et prendre en compte les personnes dans leur singularité, ce qui doit influencer les pratiques managériales pour impacter la motivation au travail des salariés et leur fidélité.
De ce fait, la gestion de l'équilibre vie professionnelle/vie privée des salariés est un des facteurs clé de succès du management RH et toutes les initiatives allant dans ce sens seront un élément positif de gestion sociale.

Un outil de gestion sociale innovant

Les services aux salariés procurés par les entreprises ne sont pas tous nouveaux, certains sont même très anciens, comme les logements pour les travailleurs, les transports de ramassage, et les cantines...

D'autres sont récents, du moins en France, car déjà bien implantés dans le monde anglo-saxon : ces nouveaux services, tels les conciergeries, les crèches, les salles de sport d'entreprise sont un nouveau levier de management pour améliorer la qualité de vie et le climat social au sein de l'entreprise entraînant meilleures fidélisation, implication et productivité des salariés.

Les atouts de cette politique RH de mise en œuvre de nouveaux services aux salariés sur leur lieu de travail, proviennent de leur désir d'améliorer leurs conditions de vie en limitant les sources de stress, par exemple liées à la pression des obligations familiales : les actifs contraints par le rythme de la vie moderne ou, dans une très large majorité, le couple travaille tous les deux, sont souvent accaparés par leurs activités professionnelles, au détriment de leur vie personnelle, ce qui est facteur de stress et de démotivation.

Il y a des avantages directs, mais aussi indirects pour l'entreprise, et ceci pour un coût modeste, au minimum celui de l'abonnement à ces services, puisque la prestation elle-même, est facturée au salarié qui bénéficie par ailleurs d'incitations fiscales.

  • Les avantages directs des nouveaux services aux salariés :
      • Augmenter la productivité des salariés en les délestant des contraintes de leur vie quotidienne, en limitant les coûts cachés liés au traitement des ces contraintes sur leur lieu de travail, et en les rendant plus disponibles et concentrés sur leurs missions professionnelles,
      • Diminuer l'absentéisme et le stress au travail, avec les désorganisations du travail induites,
      • Augmenter l'attractivité de l'entreprise pour le recrutement et conserver les meilleurs talents,
      • Limiter le turn-over des plus compétents, grâce à la fidélisation,
      • Favoriser la mobilité en accompagnant le changement (déménagement, vie administrative...), en limitant les contraintes dues à l'éloignement géographique (en particulier celles liées à l'expatriation).
  • Les avantages indirects des nouveaux services aux salariés :
      • Se doter d'une image moderne et attractive, celle d'une entreprise soucieuse du bien-être de ses salariés, plus dynamique et plus proche des salariés, ce qui est de nature à diminuer les tensions sociales,
      • Développer l'image de responsabilité sociale de l'entreprise et construire un outil de communication externe innovant (vers les futurs collaborateurs à forte valeur ajoutée, la presse et les collectivités locales...,), se positionner comme un acteur à part entière d'attractivité du territoire.

Les conditions de réussite passent par la sensibilisation, la demande et la participation des salariés, ce qui constitue un levier essentiel pour la mise en œuvre de l'action, conditionnée par la perception des avantages potentiels pour tous : l'offre de services sur le lieu de travail est ainsi un projet collectif qui contribue à une meilleure cohésion sociale au sein de l'entreprise, aboutissant par exemple, à proposer un guide des services accessibles aux salariés et à créer une rubrique « services » dans les livrets d'accueil des nouveaux salariés.
Pour des PME, la mutualisation de moyens inter-entreprises sur une zone industrielle et commerciale, permet de mettre en place des services accessibles financièrement à l'ensemble des salariés et aux entreprises volontaires, en réalisant des économies d'échelle.

Les avantages fiscaux

Dans le cadre de la Loi n°2005-841 du 26 juillet 2005, les entreprises bénéficient d'un crédit d'impôt de 25 % des aides versées au titre du financement des services aux salariés et ces charges sont déductibles de l'impôt sur les sociétés.
Ce crédit d'impôt sur les bénéfices d'un maximum de 500 000 € par exercice prend en compte les dépenses effectuées par l'entreprise (à concurrence de 2 millions €), d'une part pour offrir à ses salariés des services sur leur lieu de travail (crèche d'entreprise, services de conciergerie d'entreprise), d'autre part la contribution versée par l'entreprise pour financer tout ou partie de la valeur des Chèques Emploi Service Universels pré-financés attribués à ses salariés.
Par ailleurs, les aides versées par l'employeur pour le financement de services à la personne ne sont pas soumises aux cotisations sociales (plafond annuel de 1830 euros par bénéficiaire).

Les services de conciergerie d'entreprise

La conciergerie d'entreprise, c'est la prise en charge de tâches quotidiennes consommatrice de temps et d'énergie pour les salariés, par un intervenant extérieur sur le lieu de travail.

Les programmes de conciergerie d'entreprise permettent de mettre à disposition dans l'entreprise des concierges sur place ou accessibles via le téléphone ou Internet, formés pour dégager les salariés de leurs contraintes et préoccupations quotidiennes et se décharger de certaines tâches domestiques, jugées souvent rébarbatives (pressing, travaux d'entretien à domicile, réparations des véhicules ou appareils ménagers, prestations administratives diverses...).

Plus de 30 % de la population active aux états-Unis a accès à un service de conciergerie organisé par leur entreprise contre environ 1% en France, ce qui montre le considérable potentiel de croissance, et son impact possible de développement de l'emploi local.

Les nouveaux services aux salariés proposés dans le cadre d'une conciergerie d'entreprise concernent :

  • Les services à la personne : soutien scolaire, garde d'enfants, aide à domicile pour personnes âgées, soins esthétiques, coiffure, massage, relaxation.
  • Les démarches administratives : recherche de renseignements (juridiques, fiscaux ...), obtention de documents (visa, carte grise, ...), inscription dans les écoles, prise de rendez-vous.
  • Les services domestiques : ménage, repassage, retouches, pressing, couture, jardinage...
  • Les services d'entretien et de réparations : petits travaux (peinture, plomberie, électricité), lavage des voitures, porter et récupérer les véhicules au contrôle ou au garage, accueillir les réparateurs ou livreurs d'appareils ménagers, dépannage informatique...
  • Les courses alimentaires ou autres (achat de produits de dépannage ou de cadeaux...)
  • Les soins aux animaux pendant une absence, toilettage ...
  • Gestion de l'événementiel : réceptions, soirées, repas et animations, livraison de fleurs, ...
  • Organisation de loisirs : réservation de billets de spectacle, de places au restaurant ou de chambres d'hôtels, de voiture de location, de voyages...
  • Les services aux impatriés : aide au déménagement, recherche de logement ou biens immobiliers, d'associations sportives ou culturelles, d'établissements scolaires.

    Tous ces services font fait l'objet d'un travail en amont sur la qualité des prestations proposées et sur des prix négociés généralement attractifs, en tout cas sans les exagérations fréquentes chez certains prestataires démarchés individuellement.

    L'entreprise donne un accès gratuit au programme à ces salariés : pas d'abonnement ou de cotisation, le salarié ne paie que la prestation finale (place de spectacle, heure de ménage,...), de plus il dispose d'un seul interlocuteur, une seule facture, un seul règlement. Par ailleurs, le Code Général des Impôts institue une réduction d'impôt ou un crédit d'impôt égal à 50 % des dépenses effectuées en paiement de prestations réalisées par les organismes agréés.
    Les dépenses sont éligibles à cet avantage fiscal dans la limite de 12 000 € par an et par foyer fiscal.
    L'abonnement aux services est financé par l'entreprise, mais celle-ci peut aller plus loin et offrir des chèques préfinancés de conciergerie (CESU : Chèque emploi service universel) pour la motivation de ses salariés, tout en limitant le coût pour l'entreprise, du fait des avantages fiscaux.
    Pour le salarié bénéficiaire de CESU préfinancés, la valeur des CESU qui lui ont été attribués (employeur ou du comité d'entreprise) n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu, dans la limite d'un plafond de 1830 € par an.

Les crèches d'entreprise ou inter-entreprises

Les besoins de garde des jeunes enfants s'accroissent au fur et à mesure de la généralisation du travail féminin, et les parents souhaitent des horaires d'ouverture en adéquation avec leur temps de travail, y compris les fréquents longs trajets entre le domicile et le lieu de travail, ce qui rend souvent ardu la résolution du problème...

La décision de financer un service de crèche est du ressort de la direction de l'entreprise, mais les CE sont le plus souvent partie prenante du projet.

La demande est forte, mais, à la différence des services de conciergerie, l'offre est plus délicate à mettre en œuvre, du fait des autorisations nécessaires, de la nécessité de trouver du personnel qualifié et des locaux adaptés aux normes de sécurité : la maîtrise de tous ces impératifs ne s'invente pas et il faut une expertise pour garantir le succès de la structure.

La présence de professionnels de la petite enfance (au moins une éducatrice de jeunes enfants ou une puéricultrice) est obligatoire pour obtenir l'autorisation d'ouverture auprès de la DDASS et deux adultes au minimum doivent être présents en permanence. Les conditions de sécurité et d'hygiène sont soumises à des normes et à des contrôles réguliers des inspecteurs des centres de PMI.

Les salles de sport d'entreprise

L'objectif est d'aider les collaborateurs qui le souhaitent à avoir des règles de vie équilibrées en matière d'activité physique et de gestion du stress, de leur offrir des espaces de remise en forme intégrées, facilement accessibles et bien équipées, animées et gérés par un fournisseur compétent : le « corporate wellness » est bien développé sur le continent nord-américain, mais seulement émergent en France.
Or, dans un monde du travail ou les fonctions mentales sont de plus en plus sollicitées, de nombreuses enquêtes font état d'une hausse constante de la fréquence et de l'intensité des facteurs de stress.
La réalité croissante des atteintes à la santé psychique et de ses effets somatiques par le stress au travail (maladies cardio-vasculaires, troubles musculo-squelettiques, troubles gastro-intestinaux, états d'anxiété et dépressifs...) affecte les performances individuelles et collectives au travail, et environ la moitié des arrêts maladie en serait imputable, directement ou indirectement.
La création d'une salle de remise en forme, dont la gestion et l'entretien des équipements (cardio-training, musculation, sauna, hammam) sont confiés à un prestataire, est une des réponses que l'entreprise peut apporter à ses salariés, avec une animation comportant par exemple du coaching et suivi des programmes d'exercices, des cours collectifs de fitness, de yoga ou de sophrologie, des concours sportifs ...
Par ailleurs, la présence des employés et des cadres dans un lieu de détente améliore la communication interne entre eux.


Ce Dossier vous intéresse ?

Vous êtes à la recherche d'un fournisseur pour 'services à la personne' ou souhaitez mettre en place une activité dans ce domaine : saisissez votre email et cliquez sur 'Envoyer':

Envoyer à ami
 
Ce dossier vous intéresse ?


Vous êtes à la recherche d'un fournisseur pour 'services à la personne' ou souhaitez mettre en place une activité dans ce domaine : saisissez votre email et cliquez sur "Envoyer" :
 

Votre email :

Créer un compte